Dimanche de l’adoration de la Croix

Durant l’année liturgique, notre Eglise fête deux fois la vénération de la Sainte Crois : le 14 septembre, qui rappelle le souvenir de la découverte du Bois sacré par les soins de l’Impératrice Hélène au IVème siècle, et ce 3ème dimanche de Carême qui est spécialement consacré au culte de la Croix. 

L’origine de l’office d’aujourd’hui est constantinopolitaine. Elle s’étendit plus tardivement dans toutes les Eglises byzantines. Elle rappelait, semble-t-il, le souvenir du transfert d’Apamée (Syrie) à Constantinople d’une relique de la vraie Croix, sans doute sous l’Empereur Justin Ier (518-527) ou Justin II (565-578). Le premier témoignage nous vient de l’Empereur Constantin Porphyrogénète (Xème siècle). Le premier rituel qui la mentionne ne remonte pas au-delà du XIème siècle.