Message de Pentecôte


        Chers  Frères  et  Sœurs,

        Si la Pâque du Seigneur est "Fête des Fêtes, Solennité des solennités" car la Résurrection du Christ est la victoire sur la mort, la Pentecôte est le jour de l’accomplissement ultime du plan de rédemption, de la réconciliation parfaite entre le ciel et la terrepuisque Dieu envoie son Esprit, l’Esprit Saint, "Souffle de vie, partout présent et qui emplit tout", c'est à dire  toute la création et qui lui rend sa beauté originelle pour autant que nous l’invoquions : "Viens Esprit Saint, viens sur nous " et que notre vie et notre travail soient offrande. "Viens sur les dons présentés ici".  

La Pentecôte est aussi jour de naissance de l’Eglise car si le Christ est "remonté" auprès du Père (Ascension) pour nous envoyer "l’Esprit consolateur qui procède du Père" (Jean 15, 26) le Christ est resté et reste présent dans le monde par le Saint Esprit. ("Je suis avec vous jusqu’à la fin des temps"). 

       Pour que le Christ soit "au milieu de deux ou trois réunis en son Nom", nous prions d’abord le Roi du Ciel, Consolateur, Esprit de Vérité. Pour que le Seigneur soit présent réellement dans les Saints Dons, nous demandons à l’Esprit de "faire ce pain, Corps  précieux  du  Christ et ce qui est dans le calice, Sang précieux  du Christ".  Ainsi  l’institution de la Sainte Cène est pleinement actualisée le jour de la Descente du Saint Esprit sur les Apôtres : "Ils étaient réunis et des langues de feu, séparées les unes des autres se posèrent sur chacun d’eux" (Actes 2,1-3) et bien entendu, conformément à sa promesse le Seigneur était  au milieu d’eux comme Il était apparu le soir de la Résurrection "toutes portes étant closes" et qu’Il souffla sur eux en disant "recevez l’Esprit Saint". Voici donc toutes les dimensions, les éléments constitutifs inséparables de l’Eglise. 

L’Eglise est Celle du Christ et du Saint Esprit. L’Eglise est par essence une assemblée, c'est-à-dire une union et une ré-union (comme étaient réunis les disciples) de personnes ayant reçu chacune le sceau du don du Saint Esprit (chrismation) comme "les langues de feu se posèrent sur chacun d’eux".

La vie de l’Eglise suppose à tout instant cette double prière au Fils et à l’Esprit Saint qui de ce fait est Trinitaire puisque le Fils est engendré par le Père et l’Esprit procède du Père. Elle suppose aussi ce difficile équilibre entre la préservation de l’irréductibilité de chacune de nos personnes, (puisque chaque visage est à l’image de celui du Christ et chacun a reçu le Saint Esprit), et la nécessaire communauté de prière et d’action "car ils étaient réunis" et nous ne pourrons communier qu’étant réunis. Etre réunis c’est aussi être à l’écoute et au service les uns des autres. 

Père Jean                   

 

Comments