100 avenue Clot-Bey 13008 Marseille

Patriarcat de Moscou

DIVINE LITURGIE 

DE SAINT JEAN CHRYSOSTOME

Tous les dimanches

Heures 10h10

Liturgie  10h30

image0.jpeg

Du 15 novembre au 24 décembre: carême de Noël

PROCHAINE CELEBRATION

26ème dimanche après la Pentecôte

Dimanche des Ancêtres du Seigneur
(Deux dimanches avant Noël)

Dimanche 11 décembre 2022
10h10 : Heures de Tierce et Sexte
10h30 : Divine Liturgie

Tropaire de la Résurrection ton 1 :

La pierre ayant été scellée par les juifs / et les soldats gardant ton corps immaculé, / tu es ressuscité le troisième jour, ô Sauveur, / en donnant la vie au monde. / C’est pourquoi les puissances des cieux / clament à toi, Donateur de vie : / gloire à ta résurrection, ô Christ, / gloire à ta royauté, / gloire à ta providence, / ô seul ami de l’homme !

Tropaire des Ancêtres ton 2 :

Par la foi tu as justifié tes Ancêtres, / par eux tu as d’avance épousé l’Eglise issue des nations. / Ils ont mis leur fierté dans ta gloire, ces saints dont la semence a fait germer un illustre fruit, / celle qui sans semence t’a enfanté. /// Par leur intercession, ô Christ Dieu, sauve nos âmes.

Kondakion de la Résurrection ton 1 :

Dans ta gloire tu es ressuscité du tombeau, / car tu es Dieu. / Le monde est ressuscité avec toi / et les hommes te célèbrent comme Dieu. / La mort disparaît, Seigneur ; / Adam, libéré des entraves, danse de joie ; / Eve se réjouit et clame : / ô Christ, tu donnes la résurrection à tous les hommes !

Kondakion des Ancêtres ton 6 :

O jeunes gens trois fois bienheureux, / vous n’avez pas adoré l’idole faite de main d’homme, / mais protégés comme une cuirasse par l’Etre indescriptible, / vous avez été glorifiés dans la fournaise de feu. / Debout au milieu de la flamme insoutenable, / vous avez invoqué le Dieu de miséricorde : / ô Compatissant, viens vite à notre secours, /// car tout ce que tu veux, tu le peux.

Epitre du jour: Colossiens III,4-11

Lecture de l'Évangile selon Saint Luc (XIV,16-24)

Jésus dit cette parabole : « Un homme donna un grand souper, et il invita beaucoup de gens. À l'heure du souper, il envoya son serviteur dire aux conviés : “Venez, car tout est déjà prêt”. Mais tous unanimement se mirent à s'excuser. Le premier lui dit : “J'ai acheté un champ, et je suis obligé d'aller le voir ; excuse-moi, je te prie”. Un autre dit : “J'ai acheté cinq paires de bœufs, et je vais les essayer ; excuse-moi, je te prie”. Un autre dit : “Je viens de me marier, et c'est pourquoi je ne puis aller”. Le serviteur, de retour, rapporta ces choses à son maître. Alors le maître de la maison irrité dit à son serviteur : “Va promptement dans les places et dans les rues de la ville, et amène ici les pauvres, les estropiés, les aveugles et les boiteux”. Le serviteur dit : “Maître, ce que tu as ordonné a été fait, et il y a encore de la place”. Et le maître dit au serviteur : “Va dans les chemins et le long des haies, et ceux que tu trouveras, contrains-les d'entrer, afin que ma maison soit remplie. Car, je vous le dis, aucun de ces hommes qui avaient été invités ne goûtera de mon souper”. »

Dernier message pastoral (14-10-2022)

LA OU DEUX OU TROIS SONT REUNIS EN MON NOM JE SUIS PARMI EUX (Mat. XVIII-20)

Frères et sœurs en Christ,

Les deux années de pandémie qui viennent de s’écouler ont brisé la dynamique des liens sociaux, l’instinct relationnel ; le confinement a suscité un repli sur soi entretenu subtilement par la crainte de contagion et la règle de la distanciation physique, appelée sociale. Ce repli, malheureusement, n’est pas celui du retrait ou de l’isolement acétique mais celui de la rupture de l’élan relationnel et donc communautaire.

Anastasis-église-de-Chora-Istanbul-2-1024x591.jpg
saints-ancetres-320x267.jpg